Liège Dimitri Deflem et Grégory Poisquet se retrouveront ce dimanche sur le terrain avant la buvette.

Grégory Poisquet (Amay) et Dimitri Deflem (Flémalle), portiers emblématiques de notre province, s’affrontent ce dimanche en championnat de P2A. Amis depuis de nombreuses années, ils avaient fait connaissance au FC Liège, chez les jeunes.

Bien qu’ils n’aient jamais joué ensemble, ils se sont affrontés en P1 lorsque Deflem défendait la cage de Banneux. Nous les avons rencontrés avant ce nouveau face-à-face.

Qu’est-ce que cela fait de jouer contre son ami ?

D.D. : "C’est sympa de revoir un pote qui subit les mêmes moqueries que soi sur… son poids (rires)." G.P. : "Je suis content car nous nous connaissons depuis près de vingt ans mais nous nous voyons très peu en dehors des terrains."

Justement, qui est le plus lourd de vous deux ?

D.D. : "Je pense que c’est moi mais j’étais à 150 kg, je suis à 132. Je suis content car j’arrive enfin à fermer mon K-way XXL de Sprimont (rires)." G.P. : "Je pèse 120 kg, je vois que je n’ai plus tant de marge qu’auparavant. Mais bon, si les gens ne remarquent que notre poids, c’est qu’ils sont c***. J’avoue que ce n’est pas toujours évident d’être lourd, surtout en termes de vitesse sur les sorties aériennes."

Quel est votre plus beau souvenir ensemble ?

D.D. : "Pour moi, c’est notre dernière confrontation à Amay… ou plutôt la troisième mi-temps. Ce n’était vraiment pas triste. Je ne me souviens même pas du résultat." G.P. : "Nos déplacements avec Liège. Nous partions dans le même car et, en tant qu’ados, nous avons fait les 400 coups. Je n’oublierai jamais le premier voyage car je venais d’arriver de Melen, un tout petit club."

Vous quitterez tous les deux votre club en fin de saison…

D.D. : "Oui. Je suis à la recherche d’un challenge sympa et je pense l’avoir trouvé. Il n’y a plus que deux ou trois détails à régler." G.P. : "J’ai joué sept ans à Amay. Je suis dégoûté que l’on me remercie de la sorte. Mais bon, il paraît que c’est le foot actuel. Vous savez, bon et bête, ça commence par la même lettre…"

Un pronostic pour ce week-end ?

D.D. : " Je veux garder le zéro et ce n’est pas facile de marquer un but à Poisquet… 0-1, ce serait top." G.P. : "Je vois bien un petit 0-0. Il ne faut pas que Vangerven marque sinon il va me charrier."