Liège

Les Pépins ont dominé leur adversaire pour arracher le droit de disputer une belle.

Il faudra une belle pour départager Pepinster et SFX. Elle aura lieu samedi (20 h) à l’institut Saint-Michel. Mercredi, au hall de la rue Jean Simon, les Pépins se sont imposés.

Un succès qu’ils doivent avant tout à leur remontée en fin de première mi-temps. Dans un match sans round d’observation, Pepinster n’avait manifestement pas retenu la leçon de la première manche et laissait à nouveau trop d’espaces à son adversaire, qui arrosait, notamment par Cordonnier.

Il fallait l’entrée de Thelen à la place de Habsch pour stabiliser la défense pépine tandis que Snakers maintenait l’équipe dans le match. Au début du deuxième quart-temps, Nyssen et Delsaute alimentaient le marquoir mais, soudain, SFX se mettait à manquer de précision.

Pepinster signait un 6-0 et passait même devant juste avant la pause grâce à Maucourant. Porté par un public assez discret jusque-là, Pepinster augmentait légèrement son avance dans un troisième quart-temps où il y avait plus de ratés que de réussite, même pour des joueurs expérimentés comme Delsaute… qui restait cependant le moins maladroit des siens.

Alors que Hertay retrouvait un peu de réussite, Nyssen emmenait Pepinster mais il était crédité d’une quatrième faute à six minutes du terme et cédait temporairement sa place. SFX revenait à trois points mais Chikhaoui, déjà très fort défensivement, apportait alors ses paniers pour aider son équipe à arracher la belle.

La fiche technique

Pepinster : Maucourant 18, Chikhaoui 14, Habsch 1, Snakers 11, Nyssen 18, Agapit 5, Halkin 5, Deblond 3, Julémont, Rossinfosse, Thelen 5

SFX : Cordonnier 14, Perin 6, Hertay 14, Delhaes 2, Delsaute 26, G.Wilkin 2, Gerarts 6, Bousmanne, Maréchal, M. Wilkin.

Intermédiaires : 17-23, 19-12 (36-35), 21-19 (57-54), 23-16 (80-70)