Ajla Tobalbegovic (33 ans) est une joggeuse confirmée depuis déjà quelques années. Alors qu’elle n’avait jamais pratiqué une seule discipline sportive, elle est tombée dans la course à pied par hasard, à l’invitation d’une amie. Et depuis maintenant 8 ans, elle n’a jamais laissé ses baskets au repos. Elle est affiliée au Jog’In Attitude et ne manquerait pour rien au monde les séances de travail concoctées par Patrick Philippe. Ce samedi, elle prendra part aux Cretes de Spa, qui se tiennent tout au long du week-end dans un format adapté. Dont une nocturne dès ce vendredi soir.

Pourquoi les Crêtes de Spa ce samedi ?

“C’est quelque part une course mythique, un monument, une classique. Ca fait longtemps que je pense m’y frotter et samedi, ce sera chose faite. On sera en pleine nature, avec du dénivelé et beaucoup de monde… Je sais que c’est une épreuve magique, j’ai vu des photos, mes amis me l’ont racontée et la réputation des Crêtes n’est plus à faire.”

© DR

La piste de ski vous fait-elle peur ?

“Pas du tout ! J’ai déjà fait quelques trails sur des distances similaires aux 21 km des Crêtes. De plus, avec JIA, on a des séances dans les escaliers de Liège et ça aide vraiment à aborder les côtes. Mon objectif : la gravir en courant, du début à la fin, sans marcher du tout.”

Une préparation particulière pour samedi ?

“Non, je pense que je suis assez affûtée. Je cours au moins 6 fois par semaine pour des distances cumulées qui approchent les 100 km. Pendant le confinement, je ne me suis jamais arrêtée et j’ai même sérieusement augmenté les distances.”

Pensez-vous vous lancer à fond dans le trail ?

“J’adore les courses en pleine nature, j’adore le relief mais il faut que je garde des séances à plat, sur route pour travailler la vitesse et les relances. Je vais donc combiner les deux aspects du running. En trail, j’ai déjà bien progressé, surtout dans les descentes où j’avais tendance à trop freiner…”

Des ambitions spéciales pour ce samedi ?

“Non, pas du tout ! D’abord, prendre du plaisir, apprécier l’instant et tout faire pour aller le plus vite possible. Je ne cours pas contre les autres, je cours contre moi-même, je cours contre ma montre !”