Les clubs de sport décident de se mettre totalement à l'arrêt les uns après les autres, parfois ce sont les communes qui les obligent à prendre une telle décision en fermant les infrastructures sportives. Cette fois, c'est toute une ville qui s'arrête.

Ce samedi, la bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion, a pris un arrêté, en accord avec la Gouverneur de la province, pour tenter d'éradiquer au plus vite la pandémie, dans "la ville la plus touchée du pays", dit-elle. Le sport et les jeunes sont très impactés. En effet, même les moins de 12 ans, en extérieur, ne peuvent plus s'entraîner. Tous les stages sont également annulés.

"Nous avons plus de jeunes de moins de 24 ans touchés par un test positif que de personnes de plus de 65 ans", peut-on lire dans un communiqué relatif à l'arrêté. "Nous supprimons pour un mois sur Verviers toutes les activités sportives, culturelles ou autres pour les moins de 12 ans. Les stages, les rassemblements en intérieur ou extérieur, les entraînements et les compétitions sont interdits. Cela concerne aussi toutes les associations comme les maisons de jeunes ou les mouvements de jeunesse", écrit la bourgmestre.

A noter que d'autres mesures qui ne concernent pas le sport ont été prises.