Entre les matchs remis à cause du brouillard, Richelle-Onhaye a été remis pour cause de Covid chez les Namurois. Alors que la date du 26 décembre était évoquée, c’est finalement le 29 décembre que le match a été reprogrammé. Une décision qui a le don d’irriter le club visétois.

"C’est à la limite du scandaleux, dit-on du côté de Richelle. La trêve est déjà très courte, plus que d’habitude et dans le contexte actuel, elle était la bienvenue, d’autant plus que certains avaient prévu des vacances de fin d’année. Nous sommes des amateurs, pas des pros, il faut arrêter. Que ce soit les joueurs ou les gens du comité, tout le monde méritait de souffler."

Du côté d’Onhaye, la rage semble être la même alors que des dates étaient disponibles plus tard en 2022…