C’était le grand jour, ce dimanche, pour Ruben Quenrinjean. L’athlète du WACO était en effet engagé sur les championnats d’Europe U23 de cross-country. Une belle récompense pour lui qui venait couronner son explosion depuis un an dans la discipline avec un titre national surprise l’an dernier et une première place actuelle au classement de la CrossCup dans la catégorie des espoirs.

Comme sa double nationalité lui permet, c’est donc sous les couleurs du Luxembourg que l’athlète de 19 ans s’est élancé au côté de 74 autres athlètes dans les labourés irlandais de Dublin pour 8 kilomètres répartis en six boucles, deux d’1 kilomètre et quatre d’1.5 kilomètre.

Après le premier tour, Ruben Querinjean est bien placé puisqu’il passe au point intermédiaire en huitième position, juste dans la foulée de la tête d’un peloton encore bien groupé. Et cela se confirme après deux kilomètres puisque l’élève de Thomas Vandormael n’a pas reculé et occupe toujours une place de choix dans les dix premières positions du peloton.

À un peu moins de la mi-course, les choses commencent à se décanter et un groupe de 24 athlètes prend la poudre d’escampette. Et Ruben est toujours là, bien calé dans la foulée des meneurs d’allure, confirmant qu’il a bien les jambes pour terminer dans le Top 20, son objectif avoué!

Dans la quatrième boucle, le Britannique Charles Hicks décide de prendre les choses en mains et accélère le tempo. Ce qui a pour conséquence de faire exploser le groupe, mais le Malmédien est toujours bien présent aux avant-postes, pointant en onzième position après 4900 mètres et toujours dans le bon groupe pour jouer une place sur le podium.

Et alors qu’on le pensait un peu en perte de vitesse, Riben Querinjean profite de l’avant-dernière boucle pour produire son effort, revenir à huit secondes de la tête de course et surtout à deux secondes de la troisième place puisque le Britannique Hicks et l’Irlandais McElhinney ont fait le trou et vont sans doute se disputer la victoire.

Sur sa lancée, Ruben Querinjean mettait les bouchées doubles dans le dernier tour pour déposer tous ses concurrents et franchir la ligne d’arrivée en troisième position et ainsi décrocher la breloque en bronze, dans un chrono de 24:36, à seulemlent deux secondes de la deuxième place et six du titre européen. Quel magnifique exploit de l’athlète du WACO!