Liège

L'équipe première du SFC Saive a terminé troisième en P2B cette saison. Labellisé 2 étoiles à l'ACFF, le club possède une riche école des jeunes et tente toujours de grandir.

C'est dans cette optique de croissance et d'ouverture à tous, que les Jaune et Noir ont décidé de créer une équipe de dames pour la saison prochaine. Mise en place dans le courant de l'année 2019, l'équipe fera ses grands débuts en compétition à l'entame du prochain championnat. "A partir de 14 ans, les filles ne peuvent plus être mêlées aux garçons et devaient, jusqu'ici, aller dans un autre club. Nous voulions leur donner la chance de pouvoir continuer chez nous. On s'était donné un délai un peu plus long au départ car on ne sait jamais comment ça peut tourner. Nous voulions nous lancer dans la compétition en 2020-2021, au plus tard. Mais, après réflexion, on se dit que c'est le moment ou jamais. En plus, on récupère aussi quelques joueuses de Melen, qui arrête sa section féminin", explique Pascal Pennartz, dirigeant du club, heureux de voir ce projet aboutir.

Afin d'avoir un noyau compétitif, le club a déjà transféré plusieurs joueuses dont Stella Roujob, une jeune attaquante de 17 ans, qui évoluait au RFC Liège, en division 2. En manque de temps de jeu et souhaitant se rapprocher de son domicile, Saive était le club idéal pou la jeune joueuse. Un club qu'elle connait bien puisqu'elle y a déjà évolué chez les jeunes.

A l'heure actuelle, quatorze filles ont donné leur accord pour le prochain championnat. "C'est déjà bien mais 3-4 filles en plus, ce serait encore mieux."