Liège L’Andrimontois a pris une remarquable 4e place à l’Xterra Belgium, à Namur.

Sébastien Carabin ne cesse de surprendre. Alors qu’il avait pris la sixième place de l’Xterra du côté de Malte, l’Andrimontois a sorti une prestation de feu ce samedi à l’occasion de l’Xterra Belgium à Namur pour aller chercher une remarquable 4e place.

Pourtant, une fois de plus, la natation dans la Meuse, première des trois disciplines, avait été compliquée. "Je sais que la natation est mon point faible et en plus dans cette Meuse avec beaucoup de remous, ce n’était pas évident", reconnaît l’ex pro du VTT. "Ce n’est pas facile de combler cette lacune parce que je n’ai que très peu le temps d’aller nager."

Sorti avec plus de quatre minutes de retard, Sébastien Carabin remonta un à un ses adversaires pour réaliser le meilleur temps à VTT sur le site de la Citadelle de Namur. Dans la foulée, il parvint à se battre pour une place sur le podium. Il ne lui manqua finalement que quelques secondes pour accrocher la 3e place.

"C’est toujours décevant lorsque l’on échoue à dix secondes du podium sur une course d’un peu moins de trois heures. Mais je me dis que c’est positif. Pour mon 2e Xterra, pouvoir rivaliser avec les meilleurs de la discipline est très encourageant pour la suite."

Reste que ses prestations en VTT et en trail, où il fut le plus rapide chaque fois, font de lui un sérieux outsider à suivre. Surtout qu’il est loin d’avoir exploité tout son potentiel en natation. "Je sais évidemment que c’est là que je peux progresser", confirme-t-il. "Si je peux arriver à gagner une ou deux minutes par rapport aux meilleurs nageurs, il me sera autorisé de penser à aller jouer la gagne."

Pas faux quand on sait que Yerey Luxem, le vainqueur à Namur, n’a terminé qu’avec une minute et vingt secondes d’avance sur l’Andrimontois. "Et les regrets peuvent être d’autant plus présents que sur ma partie VTT, j’ai eu une crevaison dans la dernière partie de course et que j’ai dû y laisser pas mal de temps."

Quelques heures plus tard, il prenait la deuxième place lors des 90 km du Bams à La Reid. Du talent et du coffre, vous avez dit ?