Les Métallos peuvent enfin sabrer le champagne et envoyer le bouchon dans le monde professionnel!


Cette fois, c'est officiel: Seraing a placé l'orteil qu'il manquait en D1B et peut souffler. Il a retenu son souffle jusqu'au bout de l'AG de la Pro League même si, grâce aux licences qui n'avaient pas été attribuées, il y croyait très fortement. "Quand on travaille comme nous l'avons fait et que l'on arrive au bout, il y a de quoi être fier. J'y ai toujours cru malgré les points de retard que nous avions sur Deinze (NdlR: le champion de D1 amateurs )", dit Mario Franchi, le président. ,

Et comme l'appétit vient en mangeant, le Pairay pense déjà à l'avenir. "Il faudra d'abord se sauver mais, vous savez, je suis un guerrier. J'ai toujours dit qu'il y avait de l'espace pour deux grands clubs à Liège. Et pour l'instant, le plus apte à occuper cette seconde place, c'est Seraing. Pourquoi pas revivre un derby Standard-Seraing prochainement..."