La possible alliance entre les deux clubs fait couler beaucoup d’encre. Mais Solières tient à être clair.

Depuis plusieurs années, on évoque une fusion entre Solières Sport et le RFC Huy. Souvent, le débat refait surface. Ce vendredi, Huy apprenait qu’il était condamné à retourner en P1, et Solières en D3 amateurs, malgré les efforts financiers consentis par les deux clubs lors du mercato hivernal. Une situation qui a permis au débat concernant l’alliance entre les deux formations de refaire surface et de repartir de plus belle.

A ce sujet, les pensionnaires du Château Vert tiennent à être clairs : il n’en sera rien. "Il n’y a strictement aucune tractation. Il faut arrêter de raconter n’importe quoi. La ville est preneuse mais au niveau de Solières il n’en est pas question. Nous n’avons eu aucun contact avec Huy à ce sujet et chacun construit une équipe de son côté. Il n'y aura donc pas de fusion", explique David Camerini, le directeur général des Solièrois.

Les deux clubs devraient donc bel et bien poursuivre leur propre route pour tenter de remonter le plus rapidement possible.