Liège

Le Sprimontois s’est imposé en 1h12 sur le semi de Trois-Ponts, lequel affichait 324 mètres de dénivelé… négatif

C’est sous un temps plus que clément pour la saison qu’avait lieu ce dimanche le semi-marathon le plus rapide de Belgique reliant Waimes à Trois-Ponts via un ravel. Un tracé traversant de magnifiques paysages avec un dénivelé… négatif de 324 mètres. De quoi en faire, aux dires du marketing des organisateurs, le “semi le plus rapide de Belgique”.

Pour Damien Job, l’un des organisateurs et président des Coreux, cette 4e édition était une véritable réussite. “Je suis très satisfait. On a eu de nombreux participants et tout le monde semble content. C’est un travail de longue haleine qui débute dès le lendemain de la course. Cette année la météo était des nôtres, ce qui favorise une bonne ambiance. Vu le succès rencontré, on est très motivés pour l’avenir de cette compétition. On rempile donc avec grand enthousiasme.”

Deux distances étaient au programme du jour : 10,550 et, donc, 21,1 kilomètres. Avec au total quelque 750 coureurs présents

Cédric Bastin a remporté les 10 kilomètres en 37.11 tandis que Patrick Dortu s’est adjugé le semi-marathon avec aisance en impressionnant les très nombreux spectateurs présents sur le site.


Le Sprimontois était soulagé la ligne d’arrivée passée. “Ce n’était pas aussi simple que je ne le pensais au départ, la concurrence était vraiment rude et il y avait tout de même quelques faux plats montants. Mais je dois tout de même avouer que je suis heureux de cette victoire. Mon chrono personnel me satisfait amplement (1h12), sur un super parcours. C’est une chouette organisation et je ne manquerai pas de remettre mon titre en jeu pour le 5e anniversaire. Pour, je l’espère, améliorer mon temps si c’est possible.”