Qui a dit que le football était un cercle fermé, où les mêmes entraîneurs passent d'un club à l'autre? A Houtain-Milanello, en P2 liégeoise, on se lance dans une nouvelle aventure en nommant Michaël Dantinne comme nouveau coach, comme l'a confirmé Sudpresse ce mardi matin. Il remplace ainsi Frédéric Bodart. 

Originaire de Blegny, Michaël Dantinne n'a pas suivi de formation d'entraîneur. "Mais j'ai entraîné les jeunes durant quatre ans", dit-il. Sa particularité? Il est... professeur en criminologie à l'université de Liège. "En effet. Une de mes matières phares est le terrorisme et la radicalisation." Un emploi du temps bien chargé pour l'homme qui s'est exprimé dans les médias à plusieurs reprises. "Tout est une question d'organisation."

"Oser sortir des sentiers battus"

Sa nomination en tant que T1 est parfaitement en phase avec la philosophie du club. " Le pari est lancé pour s'inscrire dans la durée, en jouant la 'carte jeunes' pour tenter de fidéliser. Le but est de concrétiser un projet clairement défini, avec une certaine forme de liberté, mais où chacun est à sa place, en plaçant le football au centre", poursuit le professeur et coach Dantinne, qui estime qu'il faut "oser sortir des sentiers battus".

Pour lui, cette crise du coronavirus joue également un rôle important dans le monde du ballon rond. "Elle doit permettre de tirer des leçons. Le football à ce niveau reste avant tout un plaisir et la victoire n'est qu'un moyen pour arriver à ce plaisir. Il faut dépasser un peu le côté sacré qu'a ce sport."