Trois jours après la défaite à Dender, Liège a prouvé qu’il n’avait pas le moral dans les chaussettes en montrant de belles ressources sur la pelouse de Dessel. Ce succès lui permet seulement de rester à un point de Dender, vainqueur dans le même temps de Knokke grâce à trois réalisations dans le dernier quart d’heure.

Si, sur le plan comptable, cette victoire ne change pas grand-chose, elle permet aux Liégeois de se rassurer sur leur capacité à prendre les trois points en dehors de Rocourt. Pourtant, les trois cents supporters présents en Campine ont cru que leurs joueurs allaient leur jouer un tour qu’ils ont trop souvent vu cette saison. Liège s’était procuré quelques belles opportunités en première période, dont un contre mal joué par Perbet et Mouchamps (38e), mais se montrait particulièrement maladroit dans le dernier geste. Et comme d’habitude, les Sang et Marine encaissaient un stupide but, suite à un cafouillage défensif.

Contrairement aux semaines précédentes, ils se rebiffaient immédiatement, notamment soutenus par un public qui n’a jamais cessé de croire en la victoire. Une force de caractère conjuguée à un gardien adverse pas spécialement inspiré sur les frappes de Michaël Lallemand et Mohamed Mouhli.

Liège semblait plus fort physiquement et surtout bien plus déterminé. C’est fort logiquement qu’il passait devant grâce à une déviation aussi peu académique qu’efficace de Nathan Rodes et une belle frappe de Maxime Cavelier entre les jambes du gardien campinois.
Les Liégeois sont toujours en vie, même si le verdict dans l’affaire Dender, qui sera rendu ce lundi, risque bien de redistribuer les cartes. En attendant, ils préfèrent se concentrer sur le terrain et les deux prochains matches, joués à domicile, qui s’annoncent décisifs.

Dessel Sport : Geladé, Verbeek, Kolen (70e Cinti), Haagen, Boujouh (87e Coeckelbergs), Versmissen, Cerigioni, Peeters (76e Maesen), Ghislain, Cheprassov (87e Colman), Geukens.
RFC Liège : Debaty, Nyssen, Lambot, Bustin, D’Ostilio, Mouchamps (43e Reuten), Rodes, Mouhli (74e Cavelier), Bruggeman (87e Van Den Ackerveken), Lallemand (87e Prudhomme), Perbet (74e Ronvaux).
Arbitre : M. De Keyzer.
Avertissement : Cerigioni.
Les buts : 52e Ghislain (1-0), 56e Lallemand (1-1), 58e Haagen (2-1), 59e Mouhli (2-2), 62e Rodes (2-3), 82e Cavelier (2-4).