Contraints au partage, les Mosans ratent une nouvelle occasion de se repositionner au classement.

Le classement, les Visétois l’avaient bien en tête au moment d’affronter l’Olympic. Si les résultats enregistrés la veille les mettaient en garde, ils offraient aussi la possibilité aux hommes de José Riga d’effectuer un bond de trois places. Un septième rang envisageable à la condition de battre les Carolos, évidemment.

Visé s’en est montré incapable, comme il avait déjà raté une marche à Maasmechelen et à Winkel en pareilles circonstances. Ce premier 0-0 de la saison, sans relief, laisse donc un sentiment d’inachevé chez les Oies. 

"C’est vraiment frustrant car on rate encore une fois la bonne opération au classement", concédait Gwenn Jaa, auteur dans les arrêts de jeu d’un plongeon décisif sur un coup de tête de Jyar.

Pour le gardien visétois, le premier clean sheet du championnat avait un goût amer. 

"Je pense que nous sommes un peu émoussés , reconnaissait Jaa. Nous n’arrivons pas à remporter un match en mettant notre bleu de travail. Nous manquions de saine agressivité dans notre jeu. La trêve arrive et elle fera du bien. Il faut recharger les batteries convenablement, mentalement et physiquement."

Si les intentions visétoises étaient louables, on pouvait malheureusement compter les occasions de but sur les doigts d’une seule main. Avec cette balle de match galvaudée par Thuys à dix minutes de la fin. "

Quand une équipe n’est pas dans un bon jour, les phases arrêtées font partie de son tempérament. Dans ce domaine-là, il nous reste du travail", admettait José Riga, toujours lucide dans ses analyses. "Visé a montré de très belles choses en très peu de temps. Il a forcé le respect de ses adversaires. C’est très bien, mais ils nous appréhendent différemment. À mes joueurs d’être encore meilleurs !"