José Riga avait annoncé la couleur: Visé, toujours dans l'attente d'une victoire à domicile, devait enfin en se montrer maître sur ses terres.

Face à un adversaire flandrien de premier plan, mais privé de ses médians Houdret (malade) et Rowell (sur le banc), l'équipe visétoise prenait progressivement les choses en mains. Les Oies ouvraient méritoirement la marque. Sangaré, plus prompt que la défense adverse, transformait une des franches occasions du but obtenues par son équipe.

Alors que les Visétois pouvaient revendiquer un avantage plus substantiel, Dender égalisait wur sa première... demi-occasion: M'Barki, d'un tir à distance légèrement dévié, trompait la vigilance de Crémer.

Ce même M'Barki donnait des sueurs froides aux Visétois peu après l'heure de jeu. A la lutte avec Reciputi, il était accroché (?) par Crémer. M. Meys jugeait l'action du gardien visétois non fautive.

Face à un Dender un rien plus entreprenant en contre-attaque, Visé ne voulait pas se contenter d'un partage. Visé monopolisait le ballon, cherchait la faille dans l'organisation adverse et loupait une nouvelle occasion quatre étoiles par Sangaré.

Le 1-1 au marquoir contentait donc davantage Dender que Visé. Jusqu'à ce sue Perseo (en photo) nous fasse du Perseo dans les arrêts de jeu...

La fiche du match

  • Visé: Crémer, Bonemme, R. Wilmots, Reciputi (72e Brrou), Cavagnera (83e Musset Quintais), Gerits, Thuys (60e Schillings), Manfredi, M. Wilmots, Sangaré (83e Panepinto), Perseo.
  • Dender: Gies, Borry, Ragolle, De Backer, Smet, Barrezeele, Van Oudenhove (46e Vanbelle), Tarfi, Hens (90e De Bodt), Casagolda (85e Rowell), M'Barki (72e Valcke).
  • Arbitre: M. Meys.
  • Avertissements: Smet, M'Barki, M. Wilmots.
  • Les buts: 21e Sangaré (1-0), 42e M'Barki (1-1), 90e+1 Perseo (2-1).