A 18 ans, la carrière de Martin Perin prend une belle trajectoire. Titulaire en Ligue A depuis deux ans après avoir été lancé dans le grand bain à 15 ans, le fils du président du VBC Waremme est en effet transféré à Maaseik, l'un des deux géants du volley belge. 

International chez les jeunes, le libero, pur produit wawa qui a débuté en psychomotricité à Waremme, retrouvera dans le Limbourg un autre Liégeois Elias Thys, lui aussi formé à Waremme, et Mc Cluskey, qu'il cotoye en équipe nationale. 

Régulier cette saison sous Sacha Koulberg, il a terminé deuxième dans le classement des meilleurs réceptionneurs de l'Euromillions Volley League derrière Deroey (Roulers) et devant celui de Maaseik (Dronkers). 

"Le voir partir est une pointe de déception mais une grande fierté", explique le club à qui Martin avait offert, avec l'équipe cadet, un premier titre de champion de Belgique.
Les deux parties sont parvenues à un accord dimanche après-midi. Le Liégeois a signé pour trois ans à Maaseik. 
Après Malisse, le deuxième passeur s'en va aussi puisque Clément Evrard a annoncé dimanche quitter le club.