Liège

Auteurs d’un 0 sur 12, les joueurs de Warnant et de Guy Houssa pourraient rater le tour final ! Incroyable ! 

Alors que tous les regards étaient focalisés sur la 3e tranche et un potentiel gain de celle-ci par Aywaille, qui priverait Warnant de tour final, c’est pourtant sur Onhaye qu’il faut désormais s’attarder.

En effet, pointés à deux longueurs des Hesbignons, Jérémy De Vriendt et les siens pourraient dribbler les sociétaires des Burettes dimanche prochain lors de l’ultime journée de compétition. Pour cela, ils doivent impérativement vaincre Verlaine et espérer une défaite de Warnant à… Stockay.

"Le tour final n’a jamais été une obligation et le louper ne serait pas une catastrophe. À vrai dire, je m’en fous", glisse, irrité, Guy Houssa, le président hesbignon. "Ce serait la cerise sur le gâteau, mais ce gâteau, c’est aux joueurs à aller le chercher ! Occuper la position qui est la nôtre aujourd’hui, nous aurions signé à deux mains en début de saison. Ici, on pire, on achèvera la campagne à la 6e place."

Pourtant… "Sur l’ensemble, la saison est réussie. Hélas, les cartes de visite des joueurs et du staff sont écornées car ils ne terminent pas le travail."

Les Hesbignons viennent en effet de signer un 0 sur 12 interpellant. "C’est décevant. Très décevant. Certains joueurs n’y sont plus, le coach non plus. Seuls 3-4 joueurs, comme Verlaine, se montrent exemplaires et en veulent encore. Les autres ne pensent plus qu’à venir chercher leur pognon. C’est triste car ce gaspillage ternit l’image du club."

Et le président de revenir sur les dernières prestations. "On a déjà abandonné 6 points face à La Calamine, Oppagne ou Condruzien ! Avec ces deux dernières défaites à Mormont et contre Huy, c’est l’image de l’équipe qui se dégrade. Le foot se joue à 11. À 10, on peut résister. Mais, quand seulement 6-7 se donnent, cela ne sert à rien !"

Le départ de Pierre Longueville n’a pas eu que du positif sur le groupe hesbignon…