Ce lundi devrait enfin être décisif pour le football amateur. Les dirigeants du Nord et du Sud du pays (avec l’Union belge) devraient en principe s’accorder pour déclarer une saison blanche. Et ce, même s’ils ont pour principe de suivre les recommandations du Comité de concertation et que celui de vendredi n’a à nouveau pas évoqué le sport amateur. 

D’autant plus que la reprise du football amateur est conditionnée à une ouverture des buvettes et un retour (au moins partiel) du public, et que ce ne sera pas pour tout de suite.

Après cette réunion de crise prévue à 14 h, les représentants de l’ACFF (aile francophone du football belge) ont rendez-vous aux alentours de 17 h 30 avec la ministre des sports Valérie Glatigny et les autres fédérations sportives du pays. Plusieurs sujets seront abordés et débattus. L’un des principaux concernera la limite d’âge pour la pratique du sport. 

Actuellement, les jeunes ont le droit de s’entraîner jusqu’à leurs 12 ans accomplis. Mais de nombreux acteurs du sport demandent que les enfants de 13 ans puissent toujours prendre part aux entraînements et aux compétitions. La ministre Glatigny a interpellé les experts à ce sujet, afin de voir ce qu’il était possible de faire.

Ce qui semble en tout cas acquis, c’est que les plus de 13 ans pourront faire une croix sur le sport, et ce, jusqu’au 1er mars au moins.