Le Gaumais Mathieu Galerin a réussi son pari, à savoir traverser "virtuellement" le Tennessee. Contexte sanitaire oblige, il n’a pu traverser l’Atlantique pour relier d’un côté à l’autre l’État du Sud des États-Unis mais il a bel et bien parcouru les 1022 km au programme du défi.

Comme près de 20000 autres coureurs, le Gaumais participait en fait à "The Great Virtual Race Across Tennessee". Une épreuve virtuelle proposée en lieu et place de la célébrissime Barkley, organisée chaque année dans cet état des États-Unis et qui ne peut se tenir en 2020.

Mathieu Galerin avait 4 mois, du 1er mai au 31 août, pour boucler ces 1022 bornes, en autant d’étapes qu’il le souhaitait. Mais il eu fini bien plus tôt, dès le 28 juin, 58 jours après le début de son défi.

Pas rassasié par cet effort, il a poursuivi l'aventure pour franchir le cap des 1000 miles avant la fin août. 

Pour la petite histoire, le vainqueur de "The Great Virtual Race Across Tennessee", un Américain, a parcouru les 1022 km en... 11 jours. Quant à la première femme, une Canadienne, elle n’a mis qu’un petit jour de plus (12) pour atteindre les 1022 km.