Durbuy inscrit bien son équipe en D3ACFF

Durbuy jouera bien en D3ACFF l’an prochain. À Nadrin ? C’est possible.

Ménagé Loïc
Durbuy inscrit bien son équipe en D3ACFF

Racheté par Ousmane Sow, ancien président et actionnaire de l’URCL, Durbuy devait absolument trouver un terrain afin de pouvoir continuer ses activités. Plus les bienvenus à Barvaux, les Durbuysiens avaient sondé plusieurs pistes depuis de nombreuses semaines : Berismenil, Izier, Somme-Leuze, Hotton ou Harre-Manhay.

Après plusieurs refus, les Durbuysiens ont finalement trouvé un accord avec Houffaloise, un club qui avait pourtant refusé une première fois de louer ses installations à Durbuy, pour la location des terrains de Wibrin et/ou Nadrin. Deux aires de jeu qui ont été inspectées ce jeudi en début d'après-midi. "Wibrin, ce n'est pas possible car la zone neutre n'est pas assez large, commente Éric Lejeune. Nadrin, il est homologuable, mais pas encore homologué. Il manque quelques centimètres en hauteur dans les buts. Mais il existe un délai de quatorze jours pour que ce soit mis aux normes. Nous, nous ne nous occuperons pas des travaux, mais si Durbuy souhaite le faire, c'est possible. La présence de Durbuy ne nous dérange pas. Au lieu d'avoir un terrain qui nous coûte quelque chose, nous avons un terrain qui nous rapporte de l'argent. Je sais que notre décision fait tiquer certains, mais je connais peu de clubs qui refuseraient une proposition pareille."

Et inutile de dire que si Durbuy souhaite vraiment s'installer à Nadrin, les travaux ne poseront pas de souci. Sauf que la donne pourrait changer. "Nous pourrions aller à Nadrin ou ailleurs, indique Ousmane Sow. N ous avons d'autres propositions, nous allons nous réunir pour en discuter. Mais il est certain que Durbuy sera bien inscrit en D3 pour la saison 2022-2023."

Wérard restera-t-il ?

Durbuy, en plus de trancher pour son terrain, doit désormais se préparer pour la saison prochaine. Le groupe durbuysien, qui n'est pas encore défini, doit commencer un stage le 11 juillet prochain à Paris avant de rentrer en Belgique pour découvrir la région et aller à Bastogne en Coupe de Belgique. Un stage que suivra Loan Wérard. Le Bastognard, qui n'a pas encore prolongé, étudiera toutes les possibilités. "J'avais un contrat jusqu'au 30 juin, mais je m'étais désaffilié afin de ne prendre aucun risque. Je vais discuter avec Durbuy prochainement pour voir ce qui est proposé et pour que les dirigeants m'exposent leur projet. Mais je n'ai pas trop envie de m'éterniser en D2 ou D3. J'ai eu des offres venues de plus haut, mais c'était compliqué au niveau des déplacements, indique Loan Wérard. Le futur stage avec Durbuy ? Oui, je participerai même si je n'ai pas envie de revivre une saison comme celle de l'an dernier. Ceci dit, je suis allé jouer à Paris avec le futur Durbuy. Naza (NdlR : le rappeur qui a investi dans le club) était là. Nous avons battu la N2 d'Auxerre notamment. Cela m'a permis de voir qu'il y avait de la qualité. Quelques gars ont été formés au PSG et ils ont du ballon. Cela joue très bien."

Loic Ménagé

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be