Lucie Grandjean comme une reine lors des championnats francophones d'athlétisme

La Bertrigeoise a accéléré calmement dans la dernière ligne droite, ce dimanche, pour s’offrir le titre francophone junior sur le 800 mètres.

Christian Van Herck
Chpt francophones Bertrix
©CCNVK

Les championnats francophones d’athlétisme réservés aux juniors (U20) et espoirs (U23) se sont déroulés ce dimanche à Bertrix. Les participants aux compétitions du début de l’après-midi ont eu la chance d’évoluer devant une belle chambrée, dans une ambiance familiale bon enfant. Au fur et à mesure des remises des médailles et des cérémonies protocolaires, le stade bertrigeois s’est vidé, laissant malheureusement les concurrents du demi-fond et du fond s’affronter devant un parterre nettement plus clairsemé.

La majorité des 350 participants venaient des quatre coins de Wallonie et de Bruxelles, pour la plupart affiliés dans des clubs formateurs à la pointe de l’entraînement.

Le même constat peut être établi pour la province de Luxembourg, où la grosse majorité des athlètes provinciaux portaient le maillot du BBS Bertrix ou de Dampicourt. Afin de meubler les courses et les concours (29 différents), où le nombre de participants était parfois faible ou même carrément famélique, des athlètes plus âgés pouvaient se mêler aux compétitions. Solution qui présente l’avantage d’organiser des courses et des concours plus crédibles, mais aussi l’inconvénient de compliquer la lisibilité des performances.

Les athlètes de la province de Luxembourg se sont distingués dans diverses catégories.

À tout seigneur tout honneur, Lucie Grandjean, a décroché le titre en courant devant ses supporters. Avec beaucoup d’aisance, avec une accélération meurtrière dans la dernière ligne droite, elle s’est imposée sans difficulté. Daniel Point et Arnaud Parisse ont eu le bras solide pour décrocher les titres de lancer du disque, alors que les Baudettes Ombeline Bodart et Juliette Pinson ont eu les jambes qu’il fallait pour s’imposer à la hauteur et à la longueur. Le 6e titre des provinciaux, le 2e pour Dampicourt, est tombé en 1 500 mètres des œuvres d’Elena Lopes.

À noter la nette victoire sur 400 mètres de Maria Buriak, une réfugiée ukrainienne affiliée dans le club bruxellois de Watermael-Boisfort.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be