Mehdi El Alaoui et Dudelange débutent la Champions League

Adjoint à Dudelange, l’Arlonais Mehdi El Alaoui se retrouve en Coupe d’Europe.

Ménagé Loïc
Mehdi El Alaoui et Dudelange débutent la Champions League
©EdA

Après avoir décroché le titre de champion avec Dudelange voici quelques semaines, Mehdi El Alaoui s'apprête à débuter son parcours européen ce mercredi soir. Au premier tour préliminaire pour la Ligue des Champions, les Grand-ducaux reçoivent Tirana, champion d'Albanie. "Le retour aura lieu mardi prochain, confie Mehdi El Alaoui, T2 et analyste vidéo de Dudelange. Nous jouerons dans leur tout nouveau stade. Nous faisions partie des équipes avec le meilleur coefficient donc nous affrontons un adversaire qui a un coefficient plus petit, mais Tirana a déjà l'expérience de la Coupe d'Europe. Elle a déjà passé quelques tours en Europe. Si je connais Tirana ? Oui, un peu quand même. JE suis aussi analyste vidéo pour Dudelange depuis quelques mois donc, j'ai analysé les deux derniers amicaux de Tirana. Cette équipe était en stage en Turquie, elle a notamment affronté Fenerbache."

Toujours est-il que les joueurs de Dudelange n'ont pas eu le loisir de profiter de leur trêve. "Nous avons déjà repris le 15 juin alors que nous avons disputé la finale de la Coupe le 27 mai dernier, commente Mehdi El Alaoui. Généralement, une préparation, elle doit se faire sur six semaines. Ici, nous n'avons pas eu le choix de réduire cette période car nous voulions vraiment laisser deux semaines de congé aux joueurs. Un risque de s'écrouler physiquement dans quelques semaines ? Peut-être. L'an dernier, nous avions déjà repris assez tôt car nous étions en Conférence League."

En cas de victoire, Dudelange jouera face au vainqueur du duel entre Cluj et Pyunik, récent champion d'Arménie. Si Pyunik est totalement inconnu, Cluj, équipe roumaine qui a déjà participé aux poules de la Ligue des Champions dans le passé, reste une belle formation européenne. "Une équipe que Dudelange a déjà su écarter dans le passé, sourit Medhi El Alaoui. C'est clair que si nous passons, ce sera du très solide. Notre but en Europe ? Si nous sommes éliminés face à Tirana, nous nous retrouvons au deuxième tour de la Conférence League. Par contre, si nous passons, même si nous sommes éliminés par Cluj ou Pyunik, nous aurons encore au moins quatre match s en préliminaires d'Europa League ou de Conférence League. C'est donc très important pour le club de passer ce premier tour. C'est un challenge sportif et cela a un intérêt financier pour le club. Si nous pouvons aller dans les poules, ce sera parfait, c'est notre objectif. Quand nous sommes arrivés à Dudelange, tout le monde pensait que ce club était mort et pourtant, nous avons su décrocher un titre et arriver en finale de la Coupe. Le souci, c'est que nous avons dû rentrer notre liste de joueurs pour le 30 juin alors que les transferts internationaux pevuent être inscrits à partir du 1er juillet au Grand-Duché. Donc, nous ne pouvons aligner que deux nouveaux transferts pour cet aller-retour face à Tirana."

Focus total sur le football

Pendant longtemps, Mehdi El Alaoui a combiné le coaching avec sa vie professionnelle. Actif au sein d'une banque, celui qui est passé par Arlon et Bertrix dans le passé se consacre désormais quasiment exclusivement au football. "J'ai gardé quelques heures à la banque pour une question de sécurité, raconte l'intéressé. Depuis début 2021, je suis à temps plein à Dudelange, je suis donc aussi présent pour les séances du matin. L'analyse vidéo ? C'est quelque chose que j'ai toujours apprécié. Dans ma formation d'entraîneur, j'avais déjà eu l'occasion de découvrir cela. Ici, à Dudelange, j'ai pu poursuivre ma formation avec Nelson Morgado, qui est très compétent. Voici quelques mois, il est parti à Monaco et j'ai pris le relais."

Une épouse et des filles compréhensives

Entre ses quelques heures au boulot et son job à Dudelange, Mehdi El Alaoui a moins de temps pour la vie familiale. "J'ai la chance d'avoir une femme très compréhensive. Elle me soutient à fond dans mes projets. Elle fréquente aussi les épouses des autres membres du staff et nos enfants se fréquentent également. Mais ce n'est pas toujours facile."

Champion l'an dernier, Dudelange avait également atteint la finale de la Coupe avec une défaite (2-3) face au Racing. Cette année, les Grand-Ducaux veulent encore faire mieux."

Mais on sait que la BGL est un championnat qui devient de plus en plus compétitif, dit Mehdi El Alaoui. Vous avez Hespérange qui veut absolument gagner un titre. On peut aussi citer le Racing. Differdange, qui a terminé deuxième, voudra aussi un meilleur résultat. Sans oublier le Fola Esch et ses bons jeunes."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be