D3 ACFF: Damien Raths dévoile son projet à Givry et vise le monde pro à moyen terme

Éric Picart sera l’entraîneur de Givry où Damien Raths a dévoilé son ambitieux projet.

Jérémy Rode
D3 ACFF: Damien Raths dévoile son projet à Givry et vise le monde pro à moyen terme
©Eda

Le voile a été levé ce mercredi à Givry après de longs mois d’attente. Damien Raths, le nouveau directeur général du club, a dévoilé son projet pour la formation de D3 ACFF.

Le premier contact entre l’homme d’affaires luxembourgeois et le club remonte au 27 janvier dernier. S’en sont suivies de nombreuses discussions et quelques aléas qui ont retardé les négociations pour arriver à cette présentation tardive et très attendue.

Président du club luxembourgeois de l’Avenir Beggen et d’Uerdingen en Allemagne, Damien Raths débarque en Belgique avec l’ambition de redorer le blason de Givry.

"J'ai directement senti un potentiel au sein de ce club, explique Damien Raths qui endosse le poste de directeur général. Notre but est de faire évoluer la formation des jeunes, l'équipe A et le site actuel en termes d'infrastructures. Notre volonté à moyen terme, environ 5 ans, est d'amener Givry dans le football professionnel. Nous savons qu'il y a beaucoup de pain sur la planche, mais je le répète, nous sommes ambitieux."

Un gardien venu de Tchéquie et un défenseur de Lettonie

Mais cette reprise se déroule en mode mineur actuellement. Au niveau sportif, Givry compte actuellement seulement quelques joueurs sous contrat pour la reprise des entraînements. Les frères Dufrasne, Lukas et Mattéo, sont restés tout comme Maxime Herbeaux. Damien Raths a annoncé les arrivées d’un gardien, Josef Rehak, un Tchèque passé par le Slavia Prague et Dilan Bamba, un défenseur venu du Dinamo Riga en Lettonie. Deux joueurs qui débarqueront en Belgique la semaine prochaine. Kieran Cleymans, qui était au Grand-Duché, revient dans le groupe.

"Il y aura d'autres joueurs professionnels, mais on veut aussi un maximum de joueurs belges et francophones si possible, poursuit le nouvel homme fort des Canaris. On veut garder l'âme de Givry et intégrer des jeunes également, le plus possible. Mais pour élever le niveau de l'équipe, il y aura davantage de séances par semaine, quatre ou cinq pour tous les joueurs et davantage pour les joueurs professionnels. Il y aura donc un mélange entre des joueurs d'expérience, internationaux et des joueurs à l'ancrage plus local."

Pour la première séance, de ce mercredi, il y avait seulement dix joueurs présents, dont huit à l’essai.

Éric Picart de retour

Pour diriger ce chantier, le club a choisi Éric Picart qui avait quitté la maison des Canaris il y a un moins d’un an pour filer à Rodange. Éric Picart, en vacances cette semaine, a accepté la délicate mission confiée par Jacques Aubry. Il sera épaulé par Alain Hourlay. Damien Raths et son directeur sportif, Dimitri Rovonov annoncent de nombreux joueurs à l’essai dans les prochains jours pour mettre sur pied une équipe le plus rapidement possible.

"Nous sommes conscients du retard que nous avons pour cette saison, poursuit Damien Raths. Donc, il est difficile de définir des objectifs précis pour cette première campagne."

Il faudra encore attendre plusieurs semaines avant d’en savoir plus sur le niveau de Givry cette saison qui, rappelons-le, disputera sa première rencontre officielle fin juillet en coupe de Belgique à Malmundaria.

Jacques Aubry est soulagé : "Une bouffée d’oxygène"

"

Nous avons vécu une année compliquée sportivement et financièrement aussi

, avoue le président de Givry.

Il fallait du changement dans le club et l’arrivée de Damien va l’apporter. Nous avons beaucoup parlé avec lui et Christophe Coumont. C’est une bouffée d’oxygène, le club opère un virage sans perdre son âme. Des joueurs étrangers ? Oui, mais on avait que des joueurs locaux et 40-50 spectateurs de moyenne, on ne peut pas faire pire. Nous avons été séduits par l’enthousiasme et les idées de Damien pour les jeunes, pour les infrastructures.

"

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be