Ousmane Sow l’affirme, il a été victime de racisme à Libramont

Le match entre Libramont et Durbuy n’a pas fini de faire parler de lui.

Loïc Ménagé
 Mahamadou Camara, l’un des nouveaux Durbuysiens.
Mahamadou Camara fait partie des joueurs non-qualifiés. ©ÉdA Mathieu Peltgen
Tout Durbuy a pété les plombs dimanche à Libramont. Les Durbuysiens évoquent des insultes racistes de la part de Samuel Bodet, coach de Libramont, mais aussi de plusieurs autres personnes. “Depuis que je suis arrivé dans ce championnat, j’entends tout le temps des injures sur mon équipe, commence Ousmane Sow. Tant que cela vient du public et tant que cela reste correct, je m’en moque. Parfois, cela me fait même rire. Je sais que Paris, la ville d’où nous venons, n’est pas l’endroit préféré de France. Mais quand vous avez l’entraîneur adverse qui lâche à deux reprises qu’il espère que...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...