En N3, Athus va débuter ses trois semaines de vérité

Namur, Herstal et Bouillon, du lourd arrive pour les Sudistes.

Loïc Ménagé
Thomas Cassart et Athus ont un gros mois de janvier.
Thomas Cassart et Athus ont un gros mois de janvier. ©Ménagé
Sauvés lors de la dernière journée la saison dernière, grâce à leur victoire décrochée face à la Sélection, les joueurs d’Athus réalisent un premier tour sensationnel en Nationale III. Cinquième au classement, Athus est la bonne surprise de la saison. Et les Métallos pourraient même comptabiliser plus de points, s’ils n’avaient pas perdu de bêtes unités à certaines reprises comme face à Genk le week-end dernier. “C’est sûr que quand on voit que le score est de 13-25 dans le troisième set, on se dit que si nous avions joué tout le match avec la même...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité