Luxembourg Arnaud Mathieu est président depuis un an et demi.

Le tournoi du 40e anniversaire recense moins d’inscrits qu’à l’accoutumée. "Ce n’est pas plus mal", sourit le principal intéressé. Le TCH envisage un lifting des infrastructures couvertes.

Arnaud, le tournoi est en cours. Répond-il aux attentes ?

"Oui. Vu les (in)disponibilités des gens, la juge-arbitre Mégane Heckmus ne voit pas d’un mauvais œil le léger recul des inscriptions - 255 contre 275, 280. C’est la première significative depuis des années."

Avez-vous une explication ?

"Il ne faudrait pas être au-dessous de 250 participants. Avec les nouveaux classements, il y a un souci chez les dames. Celles qui ont pris un classement (ou plus) ne s’y retrouvent pas en D2 (B + 2/6-C15.5). Le D3 (C30-C30.3) est déserté. La fédération va rectifier le tir."

Comment le club marque-t-il le coup pour le 40e ?

"Le tournoi estival marque un début. On accentue le côté ludique en proposant des matchs de tennis de table, de fléchette et de pétanque samedi. Fin 2019 et début 2020, il est planifié d’organiser une allure libre, un tournoi des familles et un match exhibition. Le souhait est aussi de remettre un chèque à une association."

Vous avez succédé à votre père Jean à la présidence courant 2017. Le comité s’est agrandi avec Grégory Goosse et Hugues Lambotte. Avez-vous bousculé les habitudes ?

"Papa assiste aux réunions. Il passe chaque jour durant le tournoi. Mon frère Jérôme qui est secrétaire a mis en place plusieurs groupes de travail (sportif, travaux, évènementiel, sponsoring). Chacun sait à quoi s’en tenir et accomplit son rôle."

Le TCH a-t-il des projets extra-sportifs ?

"Halanzy est un club qui envoie énormément de joueurs lors des autres tournois. C’est positif. On recense environ 350 membres dont 200 jeunes. Pour ne pas vivoter, il est planifié de remplacer le tapis et la lumière (Led) des trois courts intérieurs, d’installer l’éclairage sur deux terrains extérieurs et de re-isoler le club house. Selon le coût, les subsides possibles, on verra comment prioriser."