Même si la fédération n’a pas officiellement communiqué, tout le monde a bien compris qu’on ne roulerait pas à Grandvoir ce week-end ni sur d’autres circuits dans les prochaines semaines. 

"Je table plutôt sur le mois de juin", affirme le président Laurent Lacasse qui attend impatiemment le comité de concertation du 26 mars pour savoir ce que l’on pourra faire ou pas dans les prochains mois. "Dans les autres pays et les autres fédérations, on s’oriente vers juin. Je ne pense pas que l’on vivra une nouvelle saison blanche. Par contre, on doit s’attendre à une saison qui ne sera pas 100% complète." 
Pour les épreuves qui ne pourraient avoir lieu en mars, avril et mai, la fédé précise que des dates sont encore libres en juin, juillet et même août. 
"On pourrait même rouler un peu plus longtemps en octobre si la météo le permet." 
Le comité AMPL réfléchit déjà à des protocoles de reprise. 
"Nous avons l’avantage d’avoir déjà toutes les coordonnées des pilotes. C’est plus facile pour le tracing. Nous pourrons aussi prendre les coordonnées des spectateurs et accompagnants. Pour le bar, on parle de take-away avec des canettes."