Arnaud De Lie a bien passé les montagnes italiennes pour venir au bout du Baby Giro. Le très prometteur coureur de Lescheret a donc bouclé la course par étapes la plus longue, pour l’instant, de sa jeune carrière. Avec dix jours de course. Un bel apprentissage pour le membre de la formation Lotto-Soudal espoirs, qui n’a pas manqué ses débuts dans sa nouvelle catégorie. Après avoir terminé huitième et neuvième de la première et de la troisième étapes, il a fini septième de l’ultime journée du Tour d’Italie des moins de 23 ans. Il s’est classé quatrième du sprint du peloton, car l’échappée a à nouveau été au bout, dominée par l’Irlandais Ben Healy, tandis que l’Espagnol Juan Ayuso, futur pro chez UAE Emirates, a remporté, à 18 ans, le classement final, devançant le Norvégien Tobias Johannessen et le Belge Henri Vandenabeele (un ancien membre du club de Libramont-Chevigny).