Hier soir, une véritable bombe est tombée sur le monde du basket national. Flamands et wallons devraient être séparés la saison prochaine en TDM2, l'équivalent de la Division 3. Neufchâteau ne veut pas de cela. "Une solution aberrante" selon le directeur sportif du club.


Pensionnaire de Top Division Men 2, le BCCA Neufchâteau est probablement l'équipe qui réalise le plus de kilomètres sur une saison. En effet, dans le projet initial, le BCCA Neufchâteau aurait dû réaliser quelque 5000 bornes sur l'ensemble du championnat. Pourtant, l'annonce de l'AWBB communiquant sur une scission du basket national ne convient absolument pas au club luxembourgeois. 
  "Celui qui se borne à dire que Neufchâteau voulait éviter de faire des kilomètres commet une grave erreur, commente Alexandre Billot, directeur sportif et ancien joueur de Neufchâteau. Nous voulions des derbies certes, mais nous ne voulons certainement pas scinder le basket national. Ce serait un énorme pas en arrière, tant pour notre sport que pour la Wallonie. Nous sommes totalement opposés à cette idée. Alors oui, nous avions soumis une requête au préalable concernant le premier projet de série, car nous aurions été isolés des autres clubs wallons, mais cette solution est aberrante."

Un mouvement commun des clubs wallons?


Si les résidents du Hall des Tanneries sont tout bonnement contre cette proposition, ils ne sont pas les seuls. "Des mouvements de grogne surgissent aux quatre coins de la Wallonie, affirme Alexandre Billot. Il faut dire que cette décision est tombée sur la table sans même que nous soyons mis au courant au préalable. Désormais, le plus important sera que les clubs wallons restent solidaires et fassent front contre ce projet. Si un mouvement commun ne se crée pas, il n'y a pas beaucoup de chance que notre appel aboutisse. Nous jouons un sport collectif qui véhicule des valeurs. Je ne pense pas que régionaliser le basket national en fasse partie."

"Alors nous serions restés en R1"

Si cette séparation entre clubs wallons et flamands devient effective pour la saison prochaine comme l'a communiqué l'AWBB, Neufchâteau ferait donc partie d'une série 100% wallonne. Une occasion en or pour les Chestrolais sur le plan sportif? "Absolument pas, réagit Alexandre Billot. Jouer le titre dans un championnat de Wallonie ne nous convient pas. Nous ne voulons pas nous projeter dans une telle série. Nous avons pris acte de cette décision, mais ce n'est pas pour autant que nous allons en rester là. Nous gardons une certaine distance. Si nous voulions affronter uniquement des formations wallonnes sans faire beaucoup de kilomètres, alors nous serions restés en R1."