Opposés à des concurrents directs ce week-end, Saint-Hubert et Bomal sont sortis gagnants de leur confrontation à six points.



Si les suiveurs de la P1 Luxembourgeoise attendaient avec impatience le duel entre Habay et Musson, il a finalement été remis par manque d’arbitres.

Cependant, la série a battu son plein ce week-end avec deux affiches des plus importantes.


Tout d’abord, en haut de tableau, Saint-Hubert, deuxième du classement général, accueillait l’équipe en forme du moment, Rulles, quatrième. Un duel important dans la course aux play-offs qui aura finalement tourné en faveur des Borquins. Incapable de faire la différence de plein jeu dans le premier quart-temps, Rulles n’a jamais réussi à trouver la faille face à l’anneau des Ardennais. En face, la bande de Bastien Gilain a déroulée offensivement. Après seulement 10 minutes de jeu, le suspense était déjà plié (24-7). Finalement, les Orangés s’imposeront sans trembler 74-55. Une victoire de bon augure pour le choc au sommet de dimanche prochain.


Aux antipodes du classement général, Bomal, lanterne rouge avec Chantemelle avant le coup d’envoi de la rencontre, recevait dans son antre les Foxes de Léglise pour un duel à six points dans le cadre de la relégation. Face à des Léglisiens méconnaissables et en manque criant de réussite, les hommes d’Alyson Leclerc ont sorti le rouleau compresseur en première période. À la pause, un véritable gouffre séparait les deux formations (41-26). Si l’arrivée de Romain Llorens relança le suspense l’espace d’un instant à la sortie des vestiaires, Bomal a parfaitement géré le deuxième acte pour acter sa quatrième victoire de la saison (85-53). Vincent Michel, le meneur des Nordistes, a été le grand artisan de ce succès avec pas moins de 24 inscrits, dont 6 bombes.


À signaler que de son côté, Neufchâteau C a enregistré une victoire importante face à l’Alliance Arlon, afin prendre ses distances avec le bas de tableau (56-64).
Enfin, dimanche après-midi, Logan Draux et Athus ont assuré l’essentiel à domicile contre Saint-Mard (80-60). Un succès qui permet aux Métallos de profiter du faux pas de Rulles pour revenir à une défaite des hommes de Mathieu Fivet.