Face à un Saint-Hubert malade, Athus a définitivement lancé sa saison en s’imposant sans broncher 72-51.

Après 6 minutes de jeu, le marquoir affichait déjà 13-4 en faveur d’Athus sur un panier de Buffin, sorti du banc. Les Borquins ont beau tenté, mais leurs tentatives rebondissent inlassablement sur l’anneau athusien. Legros tentera bien de relancer la mécanique en plantant 5 points, mais Athus virera tout de même en tête après 10’ (20-11).

Dans le deuxième quart-temps, les hommes de Bastien Gilain réagissent, via tout d’abord Morette, et ensuite par Romain Legrand, rare Orangé à niveau dimanche après-midi. Athus courbe légèrement l’échine, mais Araujo et Buffin gardent leurs équipiers aux commandes à la pause (37-33).

À la sortie des vestiaires, les 5 premières minutes seront caractérisées par un mutisme offensif où chacune des deux formations rencontrera toutes les peines du monde à marquer. Mais si Saint-Hubert va prolonger son passage à vide jusqu’à la fin de la partie, Gauthier Jacquemin, sur des shoots mi-distance bien sentis, va relancer Athus. La bombe de Kévin Verhelst pour faire 53-40 mettra Athus sur du velours à la demi-heure.

Finalement, les Métallos enfonceront le clou dans le dernier quart-temps, à l’image d’un magnifique shoot à trois points de Lehardy pour faire lever la salle. Les Athusiens s’imposeront finalement sur un score sans appel de 72-51.

Ce succès profite à Habay qui compte désormais deux défaites de moins sur ses deux principaux rivaux, à savoir Saint-Hubert et Musson. Athus est quant à lui en embuscade, juste derrière ce trio de tête.