Luxembourg Samedi soir, Bastogne reçoit Neufchâteau B pour le derby luxembourgeois de R2.

Cette année, il n’y aura qu’un seul derby pour la province du Luxembourg. Exit Rulles et Neufchâteau C, il ne reste donc que la seconde équipe chestrolaise en lice avec les promus de Bastogne. Samedi soir, les "Nuts" reçoivent les ouailles de Nicolas Eppe dans leur antre.

"C’est clairement un élément qui peut nous aider, affirme l’ailier bastognard Tanguy Orban. Depuis le début de la saison, nous avons du mal à rentrer dans nos rencontres. Le week-end dernier, face à Fresh Air, le premier acte nous coûte le match. J’espère que le fait de jouer à la maison nous aidera. Nous aurons nos repères, ce qui nous permettra de nous acclimater plus rapidement."

Avec une victoire chacune, les deux formations ont déjà fait le plein de confiance pour commencer leur saison. Si les Chestrolais feront figure de favoris samedi soir, ils sont encore en rodage.

"Marc Hawley, le coach de la D3, a décidé d’apporter de nouvelles phases de jeu en R2, afin de faciliter la transition entre les deux noyaux, explique Nathan Dubois, ailier de Neufchâteau B . Le but est d’assurer une certaine continuité. Nicolas Eppe, notre coach, les adapte à sa sauce, mais nous devons tout de même encore trouver nos automatismes."

Ancien joueur de Neufchâteau il y a 3 années, Tanguy Orban ne reconnaîtra pas beaucoup de monde samedi soir.

"Ils ont intégré énormément de jeunes de l’équipe C, à part Matthew, Benoît et François, je ne connais personne, acquiesce Tanguy Orban. Ce sera une découverte, comme avec chaque équipe dans cette série. En P1, nous avions l’habitude, on savait sur quel joueur mettre de l’intensité. Ici, on doit s’adapter. La semaine dernière, nous avons commencé à jouer lorsque Fresh Air avait déjà 30 points d’avance."

Pour assurer la victoire, Neufchâteau B pourra s’appuyer sur un Mathis Bizimana très en forme depuis la reprise.

"C’est notre point d’ancrage au niveau du scoring, confirme Nathan Dubois. Il a clairement le niveau de la R2, voire plus. Il connaît son rôle et nos phases de jeu avec beaucoup de rythme lui conviennent bien. Je pense que ce sera un très beau match. Stresser ? Non, mais je suis déjà impatient d’y être."