Il y avait eu une bousculade entre le Rochois Marius Dubois et un adversaire. Comme le ballon était alors bien loin de cette phase, l’arbitre Quentin Richard n’avait pas vu le coup mais son assistant Manuel Teixeira l’avait appelé pour lui dire ce qu’il avait vu. L’assistant rapportait alors un coup de coude de Yassin Neetens et signalait à l’arbitre principal que ça méritait le carton rouge. Olivier Schmit, coéquipier de Yassin Neetens, signalait directement à l’arbitre qu’il y avait erreur sur la personne et que c’est lui qui devait être exclu.

Après consultation avec son assistant, l’arbitre montrait toutefois le rouge à Yassin Neetens qui s’était retrouvé au CP à Arlon la semaine dernière.

Les membres du CP avaient alors décidé de ne rien décider et avaient reconvoqué l’affaire. Cette fois, ils tenaient à voir également Olivier Schmit et Manuel Teixeira. Les trois protagonistes étaient présents à l’avenue Nothomb ce mercredi. Les deux joueurs ont répété en chœur que le fautif, c’était Olivier Schmit. L’assistant est resté sur sa première idée et n’a jamais envisagé qu’il aurait pu se tromper.

« Je ne suis pas le seul à avoir vu que c’était le 23, tout le banc de La Roche l’a crié. » Le CP n’a eu d’autre choix que de suivre l’assistant pour le choix du puni. Par contre, le CP n’a pas retenu le coup de coude à la nuque. C’est un coup d’épaule qui a été retenu et qui a valu à Yassin Neetens une journée de suspension. Le club de Meix n’ira pas en appel. Les Méchois trouvent la sanction logique et déplorent seulement que ce n’est pas le bon joueur qui la reçoit. Yassin Neetens manquera la réception de Vaux-Noville le 17 octobre prochain.