Impossible de parler du nouveau président du TC Marche, Martin Delhaye, sans évoquer son prédécesseur, Georges Paligot. Ce dernier était à la tête du club marchois depuis trois décennies et il en a été le véritable moteur.

“Ce sont des raisons de santé qui lui font prendre du recul, même si nous avions déjà évoqué ce passage de témoin”, explique Martin Delhaye, jusqu’alors vice-président. “Après notre tournoi estival, il a annoncé la nouvelle au comité. Il devait limiter son stress et cela passait par ce retrait. Je peux vous rassurer, son opération s’est bien déroulée et sa revalidation est en cours.”

C’est donc un peu plus tôt que prévu que ce jeune trentenaire se retrouve à la tête d’un club où évoluent quelque 450 joueurs. Si on peut parler d’une forme de continuité, Martin Delhaye aura à cœur d’apporter sa touche personnelle dans l’évolution du club marchois.

Deux nouveaux terrains de padel en 2021

“Je pense à deux axes en particulier”, précise-t-il d’emblée. “Tout d’abord, l’aspect événementiel avec plus d’activités comme le Tennis Trophy que j’aimerais que l’on développe afin d’encore mieux faire connaître notre club. Ensuite, l’aspect sportif, notamment avec notre équipe messieurs. Germain Deflandre a déjà pris des contacts pour permettre à des joueurs ayant notre vision du tennis de nous rejoindre. C’est un projet à long terme mais on veut déjà s’y atteler. Mais peu importe le domaine dans lequel nous allons avancer, je souhaite que cela soit fait dans l’esprit de famille propre au TC Marche.”

Travailler comme des pros, tout en conservant l’esprit des amateurs, voilà qui résume la vision future du club marchois. Le tout en évoluant dans des infrastructures qui vont encore grandir. “Notre nouvelle salle et ses cinq terrains est déjà devenue trop petite”, sourit le président. “Il y a tellement de demandes qu’elle est complète en permanence. Mais le prochain projet au niveau des infrastructures est la création de deux terrains padel extérieur, dès l’année prochaine.”