Luxembourg Étonnante vainqueur du dernier marathon de Namur, Mathilde Lecaillé a signé 3 h 06’30" à Chicago.


 Mathilde Lecaillé avait créé la sensation le 12 mai dernier en triomphant sur le marathon de Namur, alors qu’elle ne courait que depuis deux ans. La jeune femme de Ny (Hotton) ne participait qu’à son deuxième marathon, après une première expérience à Berlin. Elle avait pulvérisé de plus d’un quart d’heure son chrono allemand, en portant son record à 3 h 09’4".

On avait alors pris le pari que ce temps ne ferait pas long feu. Et effectivement, sur son troisième marathon, à Chicago, elle a encore pété le feu, avec un temps de 3 h 06’30’’. Une énorme performance une fois de plus, qui lui a valu de terminer 2 689e sur 45 000 partants, 289e dame et surtout 25e sur 1 306 en 20-24 ans.

à l’entendre , Mathilde Lecaillé, 24 ans, ne faisait pourtant pas une lubie sur les chiffres. "La fin de ma préparation n’a vraiment pas été idéale, avec la fin des études et la remise de mon mémoire, mon nouveau boulot, un déménagement", explique-t-elle. "C’était difficile de trouver le temps pour m’entraîner, sans parler de la fatigue. J’ai donc essayé de ne pas trop me mettre la pression, et voulais avant tout me faire plaisir en courant."

Et Mathilde de commenter sa course. "Les températures étaient idéales, mais il y avait un peu trop de vent, ce qui m’a ralentie sur la fin. Mais je suis hyper contente. Je ne m’attendais pas à gagner encore trois minutes."

Après Berlin et Chicago, Mathilde Lecaillé aurait aimé continuer à s’éclater et éclater ses temps sur les World Marathon Majors, qui regroupent aussi Boston, Londres, New York et Tokyo. "J’ai tenté ma chance pour Londres et Tokyo, en vain. À l’inverse de Chicago, où mon chrono de Berlin m’avait permis d’obtenir un dossard, un bon chrono n’est pas un avantage pour ces marathons. Ce n’est pas encore certain, mais je pense retourner à Namur."

Le marathon n’est toutefois pas la seule distance à occuper les foulées de Mathilde Lecaillé. "J’aimerais aussi améliorer mes records sur 10 km, 41’ 11’’, et sur semi-marathon, 1 h 31’28"."