Et une de plus ! Arnaud De Lie s’est imposé en force, vendredi, à Vouziers, sur la deuxième étape du Circuit des Ardennes, devançant l’Allemand Lucas Carstensen et l’Estonien Karl Patrick Lauk, qui a signé chez Bingoal-Wallonie Bruxelles la saison prochaine. Soit la huitième victoire de la saison pour le futur pro de Lotto-Soudal, après le Grand Prix Color Code, deux étapes du Tour d’Alsace, le Grand Prix de Saint-Souplet, le Circuit Het Nieuwsblad, une étape et le classement final du Tour de Bohème du Sud.

L’incontesté leader du DH Challenge Ekoï a quitté le Circuit des Ardennes. Il n’a pas redémarré ce samedi sur la course UCI de catégorie 2, afin de mettre le cap ce dimanche vers Paris-Tours des espoirs. Une classique disputée avant celle des pros, au profil qui doit lui convenir. Il va l’aborder en confiance après son succès conquis vendredi, qui confirme qu’il a bien tourné la page de sa grande déception du Championnat du Monde des moins de 23 ans, sur lequel ses espoirs d’y décrocher un grand résultat avaient été anéantis par une chute, alors qu’il avait des jambes de feu.

Ce Paris-Tours des moins de 23 ans voit souvent des futurs pros s’y imposer : Jurgen Roelandts, Tony Gallopin, Jelle Wallays, Mike Teunissen, Sam Oomen, Alexys Brunel ou Rune Herregodts, le dernier lauréat, figurent au palmarès. Le dernier Wallon à être monté sur le podium est Romain Zingle, en 2008, quand Tony Gallopin l’avait devancé.