La nouvelle est tombée ce vendredi en début de soirée, Paul Tintin a trouvé un repreneur pour Durbuy, le club évoluera bel et bien en D2 amateurs l'an prochain.

Fumée blanche sur Durbuy en ce début de soirée, la saga du matricule durbuysien est enfin finie.

Si l'UR Namur, Verviers ou encore Esneux avaient tour à tour été cités au fil des semaines pour reprendre Durbuy, c'est finalement une piste bruxelloise qui se concrétise aujourd'hui.

"Esmaïl Rezki, responsable d'Anneessens 25, une association sportive bruxelloise, m'a contacté il y a un petit mois de cela, explique Paul Tintin, le futur ex-président durbuysien. Nous avons pris notre temps tout en ne laissant pas fuiter d'informations. Finalement, nous avons trouvé un accord de principe ce vendredi. Le changement sera officiellement ratifié lors d'une assemblée le 3 juin prochain à 14H."

Qui est Esmaïl Rezki le repreneur?


Inconnu en province de Luxembourg, Anneessens 25 possède un club en division 1 nationale de ... futsal. L'ASBL milite également en troisième provinciale brabançonne sur prairie. L'an prochain, c'est donc sous les couleurs durbuysiennes en D2 amateurs que les jeunes bruxellois évolueront. Un projet qui peut sembler surréaliste sur le papier, mais qui a été mûrement réfléchi.


"Pourquoi avoir décidé de reprendre Durbuy? Tout simplement pour permettre à nos jeunes joueurs d'évoluer en nationale, commente Esmaïl Rezki, président d'Anneessens 25 Brussels. Nous voulons que cette aventure leur serve de tremplin. Ce sera une première pour eux de jouer en nationale. Au niveau de l'organisation, nous allons demander à la ville de Bruxelles de nous mettre un minibus à disposition afin de jouer nos rencontres à domicile dans le stade de Durbuy, situé à Barvaux."

Des journées de détection pour recruter



Les semaines prochaines s'annoncent d'ores et déjà chargées pour le futur président de Durbuy.

"Notre staff est déjà au complet, affirme Esmaïl Rezki. Nous avons déjà trouvé notre T1, mais nous ne voulons pas annoncer sa venue avant que tout soit en ordre administrativement. Nous sommes conscients que nous serons le petit poucet de la série, ce ne sera pas facile de nous sauver. Actuellement, nous avons 6-7 joueurs qui possèdent le niveau de D2/D3 amateurs. Nous allons organiser des journées de détection en juin prochain pour recruter. Cela permettra de donner la chance à tous les jeunes des environs. C'est un projet à long terme où le but sera de faire grandir nos jeunes. Si nous descendons en D3, il n'y aura rien de dramatique. Là encore, ce serait une superbe expérience pour nos joueurs."

Une équipe féminine à Durbuy



Et le club de Durbuy dans tout cela? Esmaïl Rezki veut conserver une synergie avec le comité existant. "Nous souhaitons créer des liens avec Durbuy. Deux comitards ont déjà émis le souhait de nous suivre dans cette aventure. Une équipe féminine verra également le jour dès la saison prochaine. Elle sera supervisée par Guy Patar. Nous envisagerons également la création de plusieurs équipes de jeunes si c'est possible."