Après avoir obtenu son ticket pour les championnats d’Europe U20 à 24 heures seulement de la date butoir des qualifications, Lucie Grandjean va vivre l’apogée de sa saison ce vendredi à 10 h 20 heure belge. La demi-fondeuse de l’ACBBS sera sur la ligne de départ de l’une des deux séries du 1 500 mètres.

Une semaine après Juliette Thomas, c’est donc la deuxième athlète luxembourgeoise à participer aux championnats d’Europe, ceux-ci étant destinés aux moins de 20 ans. Les deux jeunes talents se sont d’ailleurs croisés lundi soir à Zaventem. "Juliette revenait de Tallinn avec la délégation U23, alors que moi, je partais pour l’Estonie avec les moins de 20 ans, raconte Lucie. J’avais d’ailleurs regardé la course de Juliette vendredi dernier, ça m’a donné encore plus envie d’y être. Je l’ai félicitée pour son résultat et elle m’a donné quelques conseils pour aborder ma course. Depuis lundi, nous avons été découvrir le stade avec le reste de la délégation, j’ai vraiment hâte de courir ce vendredi."

"Je ne viens pas pour me promener"

Au départ de l’une des deux séries du 1 500 mètres, aux côtés de 30 autres athlètes, Lucie va tenter de se frayer un chemin vers la finale, qui est prévue dimanche à 16 h 05 heure belge. Seuls 12 tickets seront disponibles pour accéder au dernier stade de la compétition.

"Je vais bien entendu essayer de terminer à la meilleure place possible, en tentant de me hisser en finale, mais mon objectif, il est déjà atteint, avoue l’athlète de 18 ans. Venir ici, c’était un rêve. Maintenant que j’y suis, je veux profiter à fond. Mais attention, ce n’est pas pour autant que je viens pour me promener, que du contraire. Je veux aller jusqu’au bout."

Si son coach Olivier Devaux n’a pas pu faire le déplacement en raison des restrictions sanitaires, la Florenvilloise a tout de même eu l’occasion de préparer tactiquement sa course. "J’ai le 14e temps sur papier, je n’aurai donc pas le droit à la moindre erreur. Je devrai faire attention au niveau des virages. Si la course est tactique, et se dessine dans le dernier tour, j’aurai une carte à jouer je pense. Je me suis préparée au sprint avec notamment une préparation axée sur le 800 mètres en mai dernier."