Pour sa première expérience au niveau européen, Lucie Grandjean était versée dans la première série du 1500 mètres. Avec des chronos de 4.12.00, 4.16.00 ou encore de 4.19.00 sur la ligne de départ, la Florenvilloise savait que la concurrence s'annonçait rude, très rude même. Finalement, la course fut très tactique.

Durant les 700 premiers mètres, les meilleures coureuses de la distance chez les moins de 20 ans ont temporisé, Lucie étant alors aux avant-postes, en 5ème position. Le tempo lui était sur un mode mineur, avec une arrivée prévisionnelle en 4.42.00. Finalement, lorsque la cloche annonçant le dernier tour retentit, une Suédoise a décidé d'accélérer. Le peloton a alors volé en éclat. Sur un rythme de 24 kilomètres par heure, trop élevé pour notre représentante, 4 athlètes se sont jouées la victoire. Si l'Espagnole Mireya Arnedillo s'impose en 4:24.86. Lucie pour sa part termine 9ème en 4:30.50.

Un temps insuffisant que pour espérer une place en finale étant donné que la seconde série a été nettement plus rapide, avec 9 athlètes en moins de 4.24.00. Une série qui aurait sans doute mieux convenu à la demi-fondeuse de l'ACBBS. Malheureusement, la différence de rythme entres les 1100 premiers mètres et le dernier tour aura été trop brutale pour notre représentante. Malgré tout, à seulement 18 ans, Lucie Grandjean aura pu emmagasiner de l'expérience en vue de futures qualifications pour des évènements de ce niveau.