C’est parti pour la coupe de Belgique. Ce dimanche, quatre clubs de la province de Luxembourg sont concernés par le tour préliminaire. Les matches FC Arlon - Melreux-Hotton et Freylange - Saint-Hubert sont tous deux programmés à 16h00. Ces matches auraient déjà dû se jouer il y a trois semaines mais les clubs s’étaient accordés pour un report. Melreux-Hotton était clairement favorable à ce report.

"Il y a trois semaines, il y avait une zone orange voire rouge autour d’Arlon, notamment du côté d’Aubange", explique le coach Thibault Collard. "C’est surtout pour cette raison que nous hésitions à descendre au FC Arlon. De l’eau a coulé sous les ponts et la situation a évolué ces dernières semaines. On y voit plus clair. De nombreux amicaux se sont d’ailleurs joués. La situation n’est plus pareille et maintenant, nous abordons ce déplacement de coupe de Belgique sans penser à la crise sanitaire."

Si les clubs avaient été consultés fin juillet, cela n’a plus été le cas quand la nouvelle date a été fixée. "On ne nous a pas demandé notre avis", confirme le correspond qualifié melreusien Hubert Guissart. "La nouvelle date a été imposée. Je préfère toutefois jouer ce match maintenant. Notre équipe a déjà disputé quelques amicaux et a de meilleurs automatismes. Cette coupe de Belgique n’est toutefois pas un objectif. Si nous passons, nous rencontrerons Habay-la-Neuve et nous n’avons actuellement pas le niveau pour nous frotter à une D3."

Le coach Thibault Collard est bien conscient que son équipe ne partira pas favorite dimanche dans le chef-lieu. "Nous sommes encore dans la phase de rodage. Nous avons des difficultés à nous trouver sur le terrain et pourtant, il n’y a que trois nouveaux joueurs." Les Melreusiens ont pris quelques fessées lors des matches amicaux. "Au niveau des résultats et même des prestations, nous sommes encore loin de ce que nous sommes capables de produire. Il faudra être mentalement forts dimanche. Je n’ai pas envie de descendre à Arlon avec une remorque." David Martin