En cette période où les organisations sont rares, le maintien d’une d’entre eux attire évidemment l’intérêt des sportifs privés de compétitions jusqu’à présent. Il y avait donc beaucoup d’inscrits et du beau monde sur les différentes distances du triathlon du Lac Vert, à Mittersheim (Fra).

Parmi eux, Victor Alexandre s’est classé troisième sur son épreuve (format L). Malgré la satisfaction du résultat, les performances du Lustinois ont été amoindries par les conditions climatiques. “Suite au grand nombre de vagues en raison des mesures de sécurité sanitaire, beaucoup d’athlètes ont dû courir pendant les heures chaudes.”

Et si cela n’a logiquement pas eu d’impact sur la natation, ses performances à vélo et à pied ont été entachées par la canicule. “J’avais prévu de ne pas m’arrêter à vélo mais j’ai été obligé de reprendre un bidon au ravitaillement à mi-chemin. Il m’était impossible de produire la puissance que mon entraîneur et moi avions fixée. Ensuite, pour la course à pied, je n’arrivais pas à avoir une bonne allure. Mes pulsations sont rapidement montées. Cependant cela n’a pas eu d’impact sur ma place, presque tout le monde a été impacté par la chaleur.”

François Reding a lui décroché la deuxième place pour son premier triathlon officiel de sa saison sur le format “M”, soit 1,5 kilomètre de natation, 40 à vélo et 5 à pied. Une épreuve sur la route d’Embrun qui devait servir de préparation. “Je me suis inscrit au format “M” dans l’idée de ne pas brûler une cartouche pour l’Embrunman. Étant donné qu’il a été annulé, je l’ai fait à fond”, expliquait le membre du CC Chevigny Triathlon, satisfait de sa course.

Le Thiaumontois a su, de son côté, supporter la chaleur. “C’est une donnée qu’il faut prendre en compte lors de nombreux triathlons. J’ai donc pris l’habitude de m’entraîner, même aux heures chaudes, afin de pouvoir toujours être en pleine possession de mes moyens à vélo et à pied, là où je dois faire la différence”, éclaircissait le triathlète de 35 ans qui espère pouvoir encore courir cette année, notamment à l’Ironlakes.