Luxembourg Arrivé de D3 amateurs la saison dernière à Durbuy, Tibor a parfaitement digéré la transition. Il doit maintenant confirmer.

Meilleur buteur de Durbuy au terme de la défunte saison, Jean-Desiré Tibor a été l’un des éléments les plus utilisés par Hervé Houlmont l’an dernier. Avec déjà deux buts à son actif en Coupe de Belgique, l’ancien longolare est déjà en forme.

"La préparation s’est bien déroulée, confirme le numéro 11 durbuysien. Nous avons gagné deux rencontres avec la manière en Coupe de Belgique. La défaite aux penalties face à Wetteren est néanmoins une petite déception puisque nous aurions hérité d’un déplacement à OHL. C’est certain que ça aurait été une belle affiche, mais la page est d’ores et déjà tournée."

Avec une dizaine de transferts entrants durant le mercato, Durbuy va arborer un nouveau visage cette saison. "L’ambiance a d’ailleurs changé. Je me sens vraiment bien dans ce nouveau groupe. Il y a des affinités qui se sont déjà créées et je trouve que l’ambiance est plus saine dans le vestiaire. Á voir si elle le restera lorsque les sélections du coach tomberont. Désormais, chaque poste est doublé, je trouve que les recrues ont élevé le niveau du groupe."

Arrivé de D3 amateurs en provenance de Longlier la saison dernière, Jean-Désiré Tibor a réussi son pari, celui de percer à l’échelon supérieur. "J’ai parlé avec le président et le coach, ils m’ont confié leur envie de me garder. Je vais devoir confirmer maintenant, c’est un nouveau challenge pour moi. J’ai toutes les cartes en mains pour faire une bonne saison. Les objectifs avec le club ? Nous devons viser la colonne de gauche, voire plus haut, avec une place dans le top 5."

Tantôt actif sur le flanc gauche, tantôt en pointe de l’attaque, le buteur du Boca Juniors en Futsal peut évoluer partout sur le front de l’attaque. "Je ne suis pas un vrai numéro 9, je suis plutôt un type d’attaquant qui apporte de la profondeur et de la vitesse. Je préfère jouer sur un côté, mais être plus près du but ne me dérange pas non plus. En matière de statistiques, je vais essayer de les améliorer par rapport à la saison écoulée, en étant encore plus décisif."

Un gardien doit encore arriver

Orphelin de son capitaine, Fabrice Genchi, Durbuy est toujours à la recherche d’un gardien. “Nous ne pouvons pas entamer la saison avec un seul gardien, c’est impensable, déclare Hervé Houlmont, le coach de Durbuy. Nous sommes en pourparlers avec 2 ou 3 cibles potentielles. Reste à voir si ce sera pour concurrencer Julien ou pour une place de titulaire. En tout cas, Julien commencera le championnat.”

Un championnat qui va recommencer sur les chapeaux de roue ce samedi pour Durbuy, avec un derby face à Hamoir. “On va débuter directement dans le vif du sujet, c’est certain. Hamoir a perdu quelques joueurs mais ils se sont bien renforcés. Je pense qu’ils seront aussi forts que l’an dernier. La rencontre risque d’être très engagée.” Á l’aube de cet exercice 2019-2020, Hervé Houlmont se montre satisfait quant à la préparation de ses troupes. “Si ce n’est la rencontre face à Wetteren, nous avons fait quelques belles sorties. Forcément, nous manquons encore un peu d’automatismes et de force dans les duels, mais nous allons travailler cela dans les semaines à venir.”