Lucie Grandjean, Lola Lepère et Juliette Thomas, trois athlètes qui portent haut les couleurs de la province de Luxembourg depuis plusieurs années. Cet été, les trois jeunes talents avaient pointé au calendrier estival les championnats d’Europe dans leurs catégories respectives. Première déçue, c’est Lola Lepère. La Bertrigeoise a appris l’annulation des championnats U18 de Rietti vendredi dernier.

"C’est une énorme déception puisque les minima étaient fixés à 3M87, explique la perchiste de Bertrix qui possède un record personnel à 4M. C’est difficilement compréhensible puisque les championnats devaient se dérouler dans 5 mois. Je vais désormais me fixer un autre objectif, à savoir les championnats d’Europe U20. Mais pour me qualifier, je vais devoir sauter 4M10, alors que je suis scolaire première année. Si on peut avoir quelques compétitions en mai et en juin, je pense que ce sera possible. Il faudra malgré tout qu’on retrouve nos marques à la reprise après une telle période creuse. Heureusement, Bertrix et Dampicourt vont essayer d’organiser des compétitions en mai, si les conditions sanitaires le permettent. C’est frustrant parce qu’à l’heure actuelle, à part en France et chez nous, tout le monde saute."

Si Juliette Thomas garde quant à elle les championnats d’Europe U23 de Bergen en ligne de mire, la Gaumaise de 20 ans va devoir changer de discipline. "La fédération a fixé les minima à 4’17’’48 sur 1500 mètres, je peux les oublier, déplore la vice-championne de Belgique en Cross court. J’essayerai de descendre en dessous des 4’25’’ si possible, mais c’est tout. Par contre, le temps pour se qualifier sur 10 000 mètres sur piste est de 35’13’’30. Or, je viens de faire 34’52’’ sur route en Allemagne il y a deux semaines. Même s’il y a plus ou moins 30 secondes d’écart entre la route et la piste, c’est envisageable."