Luxembourg Déjà champions en P1, les joueurs de Jean-Luc Manand ont remporté la coupe provinciale.

Le champion de la P1 d’un côté avec Habay et un champion de P2 de l’autre avec la formation de Nassogne pour une rencontre disproportionnée sur le papier mais qui ne le fut pas sur le terrain. En effet, ce sont les Nassognards qui trouvèrent l’ouverture en début de deuxième période grâce l’inévitable Kentin Ergot à la conclusion (1-1).

"À ce moment-là, on sait que rien n’est fait face à une telle équipe qui possède des joueurs du niveau de la D3 amateurs alors que nous sommes une équipe de P2", explique François Nissenne. On sait qu’ils sont capables de part leurs individualités d’inverser la tendance à n’importe quel moment. Et c’est exactement ce qui s’est produit avec deux buts en trois minutes."

En l’effet , à l’heure de jeu, sur un corner, Gil Grevisse s’éleva plus haut que tout le monde pour planter une tête victorieuse. Dans la foulée, on assista au débordement de Servakis sur le flanc, son centre à ras de terre fut parfaitement exploité par Manand qui laissa passer le cuir entre ses jambes pour Klein qui avait bien suivi. Bays ne pouvait plus que constater les dégâts (1-2).

"On a eu la bonne réaction une fois que l’on a été mené au score en trouvant la solution à deux reprises à peine quelques minutes après qu’il eut ouvert le score", explique François Reyter, le capitaine habaysien. Par la suite, on a bien géré les attaques de cette équipe de Nassogne et nous n’avons pas été réellement mis en difficulté. On réussit un superbe doublé et avec ce titre en P1 pour rejoindre la D3 et cette coupe, on s’installe progressivement comme l’une des meilleures équipes de la province."

Voilà une saison qui se termine en apothéose pour les Habaysiens et du côté de Nassogne, on pouvait se montrer fier de ce titre et de cette place en finale de la coupe de la province.