Luxembourg Florine Gaspard va aborder les Nationaux sans pression.

La nageuse du CNB s’apprête à vivre une fin de saison intéressante avec notamment les Universiades à Naples en juillet.

Florine, comment se passe cette deuxième année au sein de la Fédération, tant au niveau des entraînements et de ta progression ?

"Logiquement, mes entraînements ont évolué depuis mon arrivée. Aussi bien au niveau de l’intensité qu’en technique. Et ils continuent d’évoluer vu que chaque année, les objectifs sont de plus en plus exigeants. Mais pour l’instant cela fonctionne plutôt bien de la sorte."

Un petit retour sur le Mémorial Aernouts qui se déroulait à Bastogne. Contente d’avoir pu nager à la maison ?

"Oui. J’étais vraiment super heureuse de revenir nager dans ma piscine d’entraînement. Et puis, c’était aussi l’occasion de retrouver les nageurs et nageuses de mon club que je n’ai plus l’occasion de côtoyer aussi souvent que par le passé."

Et d’un point vue sportif, le bilan est-il positif ?

"Il faut tout d’abord savoir que je n’étais pas du tout préparée pour cette compétition. En effet, je revenais d’une pause d’une semaine après ma qualification pour les Universiades. Donc, on peut dire que les résultats étaient vraiment bons."

Ce week-end ont lieu les championnats de Belgique. Quelles y seront tes objectifs ?

"Ces championnats de Belgique seront juste une sorte d’évaluation. Depuis cette qualification, je redémarre une grosse préparation en vue de ces Universiades. Ce qui veut dire que je ne serais pas préparée. Mais cela sera une bonne occasion de rectifier ma préparation, si besoin en est, après ces championnats et en fonction de mes résultats."

Et ces Universiades à Naples, un grand rendez-vous en perspective…

"Les Universiades sont tout simplement l’objectif de l’année. Il fallait d’abord aller chercher la qualification. Maintenant que c’est chose faite, je me prépare au maximum pour cette compétition et on verra le résultat fin juillet."