"Suite à un tacle un peu tardif et appuyé", explique son coach Sam Lefèbvre. "Il a directement compris que c’était grave." 
Match arrêté, ambulance… Verdict : fracture du péroné. "C’est un coup dur pour nous, on perd un excellent joueur, un leader et le relais sur le terrain", peste son entraîneur. "Au-delà du foot, c’est un coup dur pour lui sur le plan professionnel et aussi pour sa vie de famille." 
Grégory Servais ne devrait pas être de retour avant janvier. Lors de la saison 2018-2019, il avait déjà été longtemps absent suite à une sérieuse blessure aux croisés