Mormont a été battu par les Luxembourgeois de Rochefort: D’abord Valentin Thomas, en plantant le but du break juste avant la pause, mais surtout, Maxime Lambert. Sur ses trois occasions, l’ancien Baudet en aura finalement converti deux. D’abord d’une frappe croisée imparable. Ensuite, en renard des surfaces, pour tuer tout suspense.

Malgré l’élimination, Mormont pouvait se montrer satisfait. Surtout en recollant au score après avoir été mené de deux buts. 
“Mes joueurs ont énormément donné, ils ont fait preuve de caractère et de mental, je suis satisfait d’eux, se félicite le coach mormontois, Philippe Médéry. Au niveau des occasions, nous avons fait jeu égal ou presque avec Rochefort. C’est dommage que nous leur avons donné deux des quatre buts encaissés. L’expérience de leur noyau a pesé dans la balance. Cependant, nous possédons encore une marge de progression importante, surtout en attendant le retour de nos blessés.”