Un timing qui n’arrange pas les Germanophones. “ Espérons maintenant que le match ne soit pas remis à une date improbable, comme le 2 janvier ”, confiait le coach de Raeren, Jonathan Negrin dans notre édition de lundi. "On essaye de changer ça", commentait-il mardi matin, à propos de la date.

Une tentative qui pourrait s’avérer vaine, Mormont n’ayant pas d’éclairage pour jouer en nocturne… et ayant déjà accepté de jouer le 2 janvier prochain. Il s’agit d’ailleurs du seul week-end de disponible avant la fin de la deuxième tranche…