Luxembourg Sans match officiel depuis un mois, Mormont a connu une préparation assez compliquée.

Depuis son élimination lors du premier tour de la Coupe de Belgique face à Libramont, Mormont a enchaîné les joutes amicales. Entre Verlaine, Hamoir, Visé et dernièrement Seraing, les pensionnaires de la Forge ont affronté des cadors. Si les premières sorties se sont soldées par des scores fleuves, celle de mardi soir, face aux Métallos, a eu le don de rassurer les Orangés.

"Nous nous sommes inclinés sur un score de 4-3, face à une équipe mixte de D1 Amateur et de jeunes du club, précise Nicolas Prévot, véritable clubman de Mormont. Nous avons pu observer de bonnes choses sur le terrain, ça fait du bien avant d’affronter Sprimont."

Entre les départs de Gueye, Lannoy, Simon et bien entendu Édouard Matafadi, le Racing a perdu de bons joueurs. Malgré tout, pas de quoi tirer la sonnette d’alarme, le club a transféré en conséquence, et mise avant tout sur la continuité.

"Avec ses nombreuses blessures, Momo Gueye n’a pas eu l’occasion de s’illustrer très souvent au cours des deux dernières années malheureusement. L’arrivée de Pierre Marchal compense sa perte dans l’entrejeu. Aux côtés de Robin Dardenne, c’est très costaud à la récupération. Quant au départ d’Édouard, c’est certain qu’il nous a marqué des buts importants la saison passée, mais je suis agréablement surpris par Jordan Michel. Il nous arrive d’Oppagne et s’est déjà montré à son avantage en préparation. Et puis il ne faut pas oublier Justin Hébette. Même s’il est souvent critiqué à tort, il nous a encore planté une douzaine de buts la saison dernière."

Malgré tout, une question mérité d’être posée. Est-ce que Mormont est prêt pour affronter Sprimont ce dimanche ? "Physiquement, nous sommes encore un peu en retard, avoue Nicolas Prévot. Avec les vacanciers, dont je faisais partie, la préparation a été délicate. Ce premier match de championnat face à Sprimont, ce sera un peu l’inconnu. Malgré tout, au niveau du jeu, nous avons déjà pu tester différents systèmes, en prônant un football au sol, ce que le coach souhaite depuis plusieurs saisons maintenant. Quant à Sprimont, pour être franc, je ne sais pas trop à quoi m’attendre de cette formation. Toujours est-il qu’à la maison, nous aurons à cœur de débuter par une victoire."