Sans surprise, Neufchâteau est venu à bout assez facilement d’un Junior Arlonais déforcé, dans le derby luxembourgois du week-end en R2.

Samedi soir, sans son coach Benoît Bertrand absent pour des raisons privées, Neufchâteau se devait de tenir son rang dans un derby très déséquilibré sur le papier. 
 
Pourtant, dans les premières minutes, les Arlonaises tiennent tête aux pensionnaires du "Hall des Tanneries". Alors que Guiot et Denève mettent Neufchâteau aux commandes par deux fois, Chartry plante huit points consécutifs pour garder ses couleurs dans le coup (8-8). Ce sera finalement le seul moment de la partie où Arlon sera resté au contact de Neufchâteau. Preuve en est, à la fin du premier quart-temps, le score passera déjà à 19-8 sous l’impulsion de E.Van Belle et d’Everard. 
 
La suite? Les Chestrolaises étoufferont le Junior Arlonais sur un press tout terrain qui empêchera les filles de Françoise Métivier à remonter le ballon proprement. Dans les cordes, les Arlonaises commettront beaucoup trop d’erreurs et d’imprécisions. Tout profit pour leurs adversaires qui en profiteront en contre-attaques. Finalement, Neufchâteau s’imposera 77-39, et ce, malgré un taux de réussite très faible en dehors de la raquette. 
 
Les Blanches et Vertes se déplaceront la semaine prochaine à Esneux pour un duel au sommet en R2 série A. “On a énormément manqué de réussite, avoue Thomas Celant, le coach adjoint de Neufchâteau. À ce point? C’est une première cette saison je pense. Si on avait commencé à rentrer nos shoots, surtout face à leur zone, nous aurions pu creuser un écart encore plus significatif. C’est une bonne préparation malgré tout. Je préfère que les filles soient en manque de réussite ce soir plutôt que face à Esneux la semaine prochaine.

Évolution du score par quart-temps: 19-8, 22-12, 17-12, 19-7 (77-39).